AGENDA : 02.12.2017 AG des MF à Vincennes !

Les Maximaphiles Français
1 timbre + 1 carte postale + 1 oblitération... La maximaphilie, une passion !

Categories

Accueil > Approfondir > La pratique > Autour d’un sujet secondaire

Centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917

11 octobre 2017
Bruno BOUVERET

Autour d’un sujet secondaire

Les timbres avec sujets multiples présentent un intérêt particulier pour les maximaphiles , qui peuvent ainsi traiter des sujets secondaires en plus du sujet principal, et ainsi compléter leur collection avec des sujets non traités. C’est le cas du timbre émis le 23 juin 2017, pour commémorer le Centenaire de l’entrée en guerre des Etats-Unis en 1917.

Ce timbre regroupe pas de moins de quatre sujets, qui sont par ordre d’importance : le défilés des troupes américaines, le général Pershing, l’arrivée du navire Rochester à Bordeaux et un avion Curtiss Jenny JN. C’est ce dernier sujet qui sera le plus intéressant pour un maximaphile collectionnant les cartes-maximum sur l’aviation.

Le Curtiss JN-4 est un avion militaire de la Première Guerre mondiale construit aux États-Unis. L’avion est surnommé Jenny, prénom anglais dont les consonnes correspondent au code de l’avion « JN ». C’est un appareil d’entrainement dérivé des modèles J et N de Curtiss, tous deux apparus en 1915. Le Model J était équipé d’un moteur Curtiss OX-2 en ligne de 90 chevaux, le Modèle N disposait quant à lui d’un moteur Curtiss en ligne OXX de 100 chevaux. La première version JN-2 à apparaître en 1915 incorporait les caractéristiques des deux précédents modèles, avec une voilure sesquiplan pourvue d’ailerons inférieurs et supérieurs et un moteur Curtiss OX en ligne de 90 chevaux. Le 1er escadron aérien de l’US Signal Corps a reçu huit JN-2 à San Diego en juillet 1915. Mais le JN-2 était dangereux en raison d’un manque de puissance et d’une construction de mauvaise qualité. La véritable version de série fut le JN-4 apparu en juillet 1916 et construite en grand nombre avec une première commande de 603 unités par le Signal Corps-Air Service américain.

Timbre USA, émission 19 Juillet 1997, OPJ Dayton (Ohio), USA
Timbre USA, émission 19 Juillet 1997, OPJ Dayton (Ohio), USA

Conçu comme un avion d’entraînement avancé, biplace à doubles commande, et non comme un chasseur de première ligne. Il a été largement utilisé pendant la Première Guerre mondiale pour former les pilotes débutants. On considère qu’au moins 95% de tous les élèves pilotes américains ont effectué un stage avec le JN-4.

Timbre France, émission 23 Juin 2017, OPJ Boulogne-sur-Mer, France
Timbre France, émission 23 Juin 2017, OPJ Boulogne-sur-Mer, France

Il a été produit en très grande série (6 800 exemplaires). Après l’armistice de 1918, il a littéralement inondé le marché des surplus. Bon nombre d’aviateurs démobilisés se reconvertirent dans la poste aérienne ou dans les spectacles de cirque aérien. Car l’avion était à la fois maniable, stable et fiable, avec des pièces de rechange en abondance.

Timbre USA, émission 15 Mai 1968, OPJ Washington, USA
Timbre USA, émission 15 Mai 1968, OPJ Washington, USA

On peut se demander, pourquoi l’avion figure sur ce timbre, car très peu on sans doute volé en France, l’avion étant principalement utilisé aux Etats-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne, pour l’entrainement des pilotes ? Peut être est ce parceque cet avion est très connu des philatélistes américains. En effet, il a été le sujet des trois premiers timbres de poste aérienne, émis en 1918 aux États-Unis d’Amérique. Le 24 cents rouge et bleu est célèbre pour une variété connue sous le terme de « Inverted Jenny » (le Jenny renversé). Dans les années 1910, l’US Post Office a mené des essais de transport aérien du courrier. Ils aboutissent à l’inauguration d’une ligne régulière entre New York, Philadelphie et Washington, le 15 mai 1918. Le tarif de l’expédition par avion est fixé à 24 cents contre 3 cents habituellement. Un timbre de cette valeur est émis représentant l’avion choisi pour la liaison : le Curtiss JN4. Le dessin et la gravure sont réalisés dans l’urgence, cette dernière commence le 4 mai et l’impression le vendredi 10 mai. Au cours de celle-ci, des feuilles mal positionnées au second passage et représentant l’avion à l’envers sont trouvées et détruites, sauf une feuille qui échappe à la destruction. Le timbre « Inverted Jenny » est devenu un des plus célèbres timbres des États-Unis. Le plus haut prix atteint pour un seul « Inverted Jenny » d’époque a atteint environ un million de dollar en 2007.

En septembre 2013, la Poste américaine émet un bloc de 6 timbres représentant le timbre « Inverted Jenny » avec une valeur faciale de 2 dollars, posant un problème au niveau maximaphile, non traité par les SREV : faut-il coller le timbre à l’envers ou à l’endroit pour une meilleure concordance ?

Timbre USA, émission 22 Septembre 2013, Oblit. Ordinaire 1er jour, Washington, USA
Timbre USA, émission 22 Septembre 2013, Oblit. Ordinaire 1er jour, Washington, USA

Partager