AGENDA : 02.12.2017 AG des MF à Vincennes !

Les Maximaphiles Français
1 timbre + 1 carte postale + 1 oblitération... La maximaphilie, une passion !

Categories

Accueil > Approfondir > Connaissance de la carte maximum > Précurseurs, les Timbrées Côté Vue (T.C.V.)

Cartes-maximum : un peu d’histoire

1er août 2008
Christian BARRET

Précurseurs, les Timbrées Côté Vue (T.C.V.)

Les cartes-maximum naissent vers la fin du XIXe siècle, avec l’apparition des premières cartes postales illustrées et des timbres-poste.

A l’époque, le verso de la carte postale étant réservé uniquement au nom et à l’adresse du destinataire, la correspondance et le timbre représentant l’affranchissement se trouvaient donc au recto, sur le côté vue (illustration), d’où l’appellation de "T. C.V." ou "timbré côté vue".

A la parution des premiers timbres commémoratifs, symboles, personnages, paysages, se sont formées, fortuitement d’abord, puis volontairement, les premières T.C.V. concordantes, qui sont les précurseurs des cartes-maximum.

TCV Sphynx et Pyramides Egypte
Le Sphinx et les pyramides égyptiennes.
Timbre d’une valeur de cinq millièmes, émis par les Postes Égyptiennes de 1888-1906
Carte postale ancienne, de la même époque
Oblitération de 1902 du Caire (Égypte).
TCV Egypte Verso
Le verso de la carte postale ci-dessus

[violet]Les prémices de la maximaphilie[/violet]

Les premières cartes-maximum , comme celle présentée ci-dessus, sont donc le fruit du hasard et de créations spontanées n’obéissant qu’à la fantaisie et au goût de leurs auteurs.

En France, les premières cartes-maximum voient le jour à partir de 1900 avec des timbres d’usage courant (type Blanc, type Mouchon puis Semeuse). Il faut attendre au moins 1922 pour que la production philatélique se diversifie avec l’émission des premiers timbres commémoratifs. Dès lors, des cartes-maximum seront réalisées presque à chaque émission de timbre, mais en tout petit nombre et par des collectionneurs isolés qui sont de véritables pionniers.

Jusqu’à la seconde guerre mondiale la maximaphilie existe quasiment à titre officieux et sans aucune structure. C’est pourquoi toutes les cartes-maximum de cette époque sont rares et recherchées.

[violet]La maximaphilie s’organise[/violet]

En janvier 1945, certains de ces pionniers français se regroupent en une association spécialisée, autonome et dénommée "Les Maximaphiles Français".
Les règles qui régissent cette spécialité, sont promulguées par cette association dès 1946 et contiennent, déjà, l’essentiel des dispositions toujours en vigueur.

Portfolio

TCV Vue de Tunis TCV Tahitienne

Partager