Les Maximaphiles Français
1 timbre + 1 carte postale + 1 oblitération... La maximaphilie, une passion !

Categories

Accueil > Approfondir > Connaissance de la carte maximum > Vrai ou faux

Expertise

14 juillet 2009
Jacques THÉNARD

Vrai ou faux

Dans l’Écho de la Timbrologie, J. Storch a donné des indications concernant de fausses cartes-maximum. J. Thénard, notre président honoraire, apporte des précisions sur les différentes contrefaçons connues dans ce domaine avec la reproduction des documents correspondants associés aux cartes-maximum authentiques.
Si vous souhaitez une confirmation quant à l’authenticité d’une carte-maximum, la commission d’homologation des M.F. se tient à votre disposition.

Tout objet ayant une valeur marchande, attire non seulement les voleurs mais aussi les faussaires. La carte-maximum n’échappe pas à cette règle.
En présence d’une CM d’un certain prix, notamment antérieure à 1945, il faut se montrer vigilant. La falsification peut se trouver dans un ou plusieurs des composants de la carte-maximum.

D’après une étude réalisée par E. BARTHELEMY, Président du CLUB LE MEILLEUR, les cas les plus fréquents sont les suivants :

1- UTILISATION D’UN TIMBRE-POSTE AYANT DÉJÀ SERVI POSTALEMENT

Ce fut le cas notamment lors du lancement du paquebot NORMANDIE (YT N° 299) émis le 23.4.35. Le faussaire, le 21.4.38, n’ayant pu se procurer à La Poste le nombre de timbres nécessaires, utilisa des timbres oblitérés où les traces d’encre étaient plus ou moins visibles.

CM du paquebot NORMANDIE réalisée avec un timbre-poste ayant déjà servi.
CM du paquebot NORMANDIE réalisée avec un timbre-poste ayant déjà servi.
Timbre ayant déjà servi portant des traces d'encre d'une oblitération antérieure.
Timbre ayant déjà servi portant des traces d’encre d’une oblitération antérieure.
Authentique CM du paquebot NORMANDIE.
Authentique CM du paquebot NORMANDIE.

2- CARTE POSTALE NON ENCORE ÉDITÉE À LA DATE DE L’OBLITÉRATION

Pour le timbre du Cinquantenaire de la Tour Eiffel (YT N° 429, émis le 5.5.39, retiré le 25.3.40), cette carte glacée couleur grand format des Editions Yvon IBC 40
n’était pas encore éditée en 1939.

CM non valable avec fausse oblitération.
CM non valable avec fausse oblitération.
Oblitération du 23-6-39 apposée sur une carte postale en couleurs pas encore éditée à cette date.
Oblitération du 23-6-39 apposée sur une carte postale en couleurs pas encore éditée à cette date.
Authentique CM de la Tour Eiffel.
Authentique CM de la Tour Eiffel.

3- OBLITÉRATION AUTHENTIQUE MAIS DONT LA DATE EST POSTÉRIEURE À LA DÉMONÉTISATION DU TIMBRE-POSTE

Le timbre-poste à la mémoire du poète RONSARD, (YT N° 209, mis en vente anticipée dès le 18.8.24 à Couture-sur-Loire (Loir et Cher), en vente générale le 6.10.24, retiré de la vente le 1.12.24 a été démonétisé le 31.12.25.
La carte revêtue d’une oblitération ordinaire de Paris du 7.III.1936 n’a aucune valeur, le timbre-poste étant démonétisé depuis plus de 10 ans.

CM réalisée alors que le timbre était démonétisé depuis plus de 10 ans !
CM réalisée alors que le timbre était démonétisé depuis plus de 10 ans !
Oblitération réalisée en 1936 alors que le timbre émis à la mémoire de Ronsard était démonétisé depuis le 31-12-1925.
Oblitération réalisée en 1936 alors que le timbre émis à la mémoire de Ronsard était démonétisé depuis le 31-12-1925.
Authentique CM de RONSARD.
Authentique CM de RONSARD.

4- OBLITÉRATION AUTHENTIQUE MAIS NON ENCORE EN SERVICE À LA DATE DE L’ÉMISSION DU TIMBRE-POSTE

Armoiries de NICE (YT 563, émis le 5.10.42, retiré le 25.5.43).
L’oblitération Premier Jour du 15.11.58 correspond au timbre-poste ayant le même sujet (YT N° 1184). Ce n’est qu’à partir de 1951 que La Poste a mis en service des oblitérations portant la mention Premier Jour.

L'oblitération Premier Jour représentée ici correspond au deuxième timbre-poste des armoiries de Nice émis en 1958 et non à celui émis en 1942.
L’oblitération Premier Jour représentée ici correspond au deuxième timbre-poste des armoiries de Nice émis en 1958 et non à celui émis en 1942.
Authentique CM des armoiries de Nice réalisée avec le timbre-poste émis en 1942.
Authentique CM des armoiries de Nice réalisée avec le timbre-poste émis en 1942.

5- FAUSSE OBLITÉRATION CLICHÉ EN ZINC

Marcelin Berthelot (YT N° 243, émis le 7.9.27, retiré en décembre 32), oblitération Paris 96, 8 R. Gluck provenant d’un cliché en zinc, assez dangereuse car bien faite en apparence :

  • sous PARIS, dans la partie blanche, 2 petits traits sont visibles,
  • la partie supérieure du cliché est plus noire que la partie inférieure,
  • dans la partie centrale, le millésime comporte des chiffres irréguliers,
  • [ajout suite commentaire de Laurent Bonnefoy] ce type de timbre à date appelé « horoplan » n’est apparu que fin 1929 et ne pouvait donc pas exister en 1927.

Cette fausse oblitération figure également sur d’autres cartes (YT N° 167 & 230, Lion de Belfort).

CM non valable de M. Berthelot
CM non valable de M. Berthelot
Fausse oblitération provenant d'un cliché en zinc où l'on peut observer les différentes anomalies décrites dans le texte.
Fausse oblitération provenant d’un cliché en zinc où l’on peut observer les différentes anomalies décrites dans le texte.
Authentique CM de M. Berthelot
Authentique CM de M. Berthelot

6- FAUSSE OBLITÉRATION CACHET EN CAOUTCHOUC

Légion Américaine : La Fayette et Washington (YT N° 244 et 245, émis le 15.9.27, retirés le 5.4.28). Cachet réalisé en caoutchouc Paris Pl. de La Bourse 7-9-27, le faussaire aurait dû faire attention à ne pas anticiper la date de mise en vente de ces 2 timbres-poste.

CM non valable revêtant une oblitération antérieure à la date de mise en vente du timbre-poste.
CM non valable revêtant une oblitération antérieure à la date de mise en vente du timbre-poste.
Fausse oblitération exécutée avec un cachet en caoutchouc et portant une date antérieure à celle de la mise en vente du timbre.
Fausse oblitération exécutée avec un cachet en caoutchouc et portant une date antérieure à celle de la mise en vente du timbre.
Authentique CM de La Fayette
Authentique CM de La Fayette

7- FAUSSE OBLITÉRATION GROSSIÈRE

Portrait de Cézanne par lui-même (YT N° 421 émis le 15.3.39, retiré le 10.2.40).
Fausse oblitération d’Aix-en-Provence 15.3.39.
Illisible en ce qui concerne AIX et BOUCHES, chiffres mal dessinés, encre baveuse et légèrement bleutée, cercle irrégulier.

CM non valable de Cézanne.
CM non valable de Cézanne.
Une fausse oblitération qui allie des chiffres mal dessinés, une encre baveuse, un cercle irrégulier,...
Une fausse oblitération qui allie des chiffres mal dessinés, une encre baveuse, un cercle irrégulier,...
Authentique CM de Cézanne.
Authentique CM de Cézanne.

8- OBLITÉRATION NON POSTALE

PARIS-BUREAU S.N.P. 11 Bd des ITALIENS 17 30 18-9-24
Cette fausse oblitération, réalisée par photogravure, présente à première vue les mêmes caractéristiques que les timbres à date de l’administration postale. En réalité, c’est la reproduction d’un cachet d’arrivée du courrier adressé à la Société Nouvelle de Publicité domiciliée au 11 Bd. des Italiens. Se trouve fréquemment sur les cartes des J.O. de 1924 (YT N° 183 à 186).

Fausse oblitération réalisée par photogravure qui n'est autre que la reproduction d'un cachet d'arrivée du courrier.
Fausse oblitération réalisée par photogravure qui n’est autre que la reproduction d’un cachet d’arrivée du courrier.
CM non valable avec fausse oblitération.
CM non valable avec fausse oblitération.

Les quelques exemples signalés ci-dessus sont français, mais il ne faut pas perdre de vue qu’il existe des faussaires partout dans le monde. Avant tout achat, vous devez vérifier les dates d’émission, de retrait et de démonétisation des timbres poste,… sans oublier votre loupe et vos catalogues.

P.-S.

Sur le même thème, on consultera également les articles "Fausses cartes maximum de France 1925-1940" parus dans L’Écho de la Timbrologie fin 2006.

Partager